Easy

Drogues et développement : vers de nouvelles perspectives ?

Rédigé le 26/06/2018

À l’occasion de la journée internationale du 26 juin contre l’abus et le trafic de drogues instaurée par l’Organisation des Nations unies, l’OFDT met en ligne le onzième numéro de sa publication Drogues, enjeux internationaux. Celui-ci, intitulé "Drogues et développement : vers de nouvelles perspectives ?", propose un état des lieux sur la question du développement alternatif. Ce terme désigne un ensemble de mesures destinées à promouvoir la réduction des cultures illicites (cannabis, pavot, coca notamment) grâce à des programmes de réduction de la pauvreté et de développement durable, censées améliorer les conditions de vie matérielles des populations locales.

La notion de développement alternatif a émergé à la fin des années 1960. Cependant, les politiques qui lui étaient liées ont longtemps été conçues et mises en œuvre de façon déséquilibrée, du fait d’une approche sécuritaire privilégiant l’éradication.

Aujourd’hui, une série de mobilisations de la communauté internationale (dont la session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies en avril 2016) favorise un rééquilibrage en faveur de ces initiatives et surtout leur inscription dans des politiques à long terme, alternatives légitimes et crédibles aux destructions forcées de cultures illégales. Ce sont ces deux aspects que présente la publication, en s’appuyant tout au long sur des exemples très concrets qu’il s’agisse du « modèle thaïlandais » ou des mesures actuellement déployées en Colombie (alors que le vainqueur de l'élection présidentielle du 17 juin dernier souhaite "corriger" les accords de paix).

En savoir plus